Ségolène Royal a dévoilé mercredi la garde rapprochée qui va l'accompagner en vue de la présidentielle de 2007. Le député de Saône-et-Loire Arnaud Montebourg se voit notamment confier le poste clé de porte-parole.
La constitution de cette équipe est "une étape en avant", "une nouvelle étape", a expliqué Ségolène Royal sur LCI, refusant d'annoncer officiellement sa candidature à l'investiture du PS. "Les Français vont voir comment avec mon équipe je travaille et je me prépare". "Le débat monte, il se densifie, et donc c'est important que je ne sois pas seule" pour travailler, a-t-elle ajouté.
Selon un sondage Ipsos publié dans "Le Point", 57% des sympathisants socialistes voteraient pour elle au premier tour de la primaire du PS (16 novembre) s'ils le pouvaient. Et elle battrait à plate couture tous ses compétiteurs au second tour (23 novembre).